VIE QUOTIDIENNE > Vie associative

Vie associative

Club des Aînés Ruraux 'FLEUR DES CAUSSES'

 Contact  : Marité Gay - tél 05 65 47 40 50


Fonctionnement

Ce club a été créé le 25 mai 1976 ; M. Fernand Bru était son 1er président.

Il a pour but de permettre des rencontres régulières de l'ensemble de ses adhérents, de créer entre eux des liens amicaux et de veiller aux difficultés encourues par les personnes âgées. Les moyens d'action sont : la tenue de réunions, l'organisation de voyages, de manifestations et toute initiative pouvant aider à la réalisation des objectifs de l'association.

L'assemblée générale annuelle a lieu début mars. Depuis mars 2006, la présidence est assurée par Mme Marie-Thérèse Gay, assistée par M. claude Martineau (vice président), M. Maurice Imbert (secrétaire), M. Jean Molinié (trésorier). L'association regroupe actuellement 100 adhérents (mars 2011).  

Activités

Une réunion mensuelle (sauf en juillet et août), fixée en principe au 3ème jeudi, permet aux adhérents de se retrouver, de prendre des nouvelles de la vie du club, de visionner une vidéo … et de partager un goûter.

Deux repas avec animations sont proposés :

- l'un en mars, lors de l'assemblée générale (au village, dans la salle des fêtes),

- l'autre en novembre (dans un restaurant des environs).

Deux voyages d'un jour, vers une destination choisie par les adhérents, ont lieu, l'un en juin, l'autre en octobre.

Une tombola est organisée le jour de la foire de Saint Saturnin, le 3ème samedi de mai.

Le traditionnel quine du club se déroule le 1er samedi de novembre, à 21 heures, dans la salle des fêtes de Saint Saturnin ; un autre quine est organisé courant avril ( 3ème samedi en principe).

  

Club et Fédération

« Fleur des Causses » adhère à la Fédération Départementale des Clubs d'Aînés Ruraux de l'Aveyron et fait partie du secteur 6 avec Bertholène, Buzeins , Campagnac, Séverac-l'Eglise, Cruéjouls, Lavernhe, Pierrefiche, Recoules, Saint-Laurent-d'Olt, Saint-Martin-de-Lenne et Sainte-Eulalie-d'Olt.

« Fleur des Causses » participe à toutes les activités inter-clubs de ce secteur, c'est à dire : thés dansants (2ème jeudi du mois, en principe), concours de belote (3ème mardi du mois, en principe), journées de la forme (en juin et en septembre), épreuve des Dico d'Or, fête de l'amitié (en mai, regroupant tous les aînés ruraux de l'Aveyron), ...


Maison des savoir‑faire des hautes vallées de Serre et d'Olt
  

L'association «  Maison des Savoir-Faire des hautes vallées de Serre et d'Olt » a été créée en 1999. Elle résulte d'un constat évident : de nombreux savoir-faire (émanant de la nécessité de réaliser objets et outils utiles dans la vie courante) se perdent petit à petit.

Notre situation en milieu rural nous a aidé à localiser ceux qui détenaient ces savoir-faire. Notre ambition a été d'inciter ces ‘anciens' à reprendre du service c'est à dire : exposer leurs réalisations et surtout accepter de transmettre leurs savoir-faire.


Ainsi, notre activité s'est divisée en 2 parties :

1 - Créer une vitrine de ces savoir-faire … ceci au travers de 2 manifestations principales :

Ø      Une exposition d'hiver (un dimanche du mois de mars) à Saint Saturnin de Lenne.

Ø      Une exposition d'été (du 14/07 au 15/08 ) à Campagnac.

 L'association est aussi partenaire de manifestations locales comme par exemple les marchés nocturnes de Campagnac et de Saint Laurent d'Olt.

2 - Transmettre ces savoir-faire au travers d'ateliers animés par des adhérents qui fonctionnent de Toussaint à Pâques, à Campagnac ou à Saint Saturnin de Lenne. Les savoir-faire transmis en ce moment concernent : les paillassous ( réalisation d'objets en paille de seigle et ronce), les paniers (en osier, noisetiers ou viorne…), la broderie (traditionnelle et multicolore ), la peinture ( aquarelle, huile, pastel…), le rempaillage et le cannage de chaises ainsi que des modules pédagogiques avec des écoles du canton.


Les matériaux de ces savoir-faire ont été tout d'abord ceux utilisant les matériaux disponibles sur place : le bois, la paille, la ronce, l'osier, le noisetier, la viorne, la terre, la pierre et, bien sûr, la gastronomie. Ensuite d'autres savoir-faire ont rejoint notre association.

Actuellement on retrouve :

Le travail du bois : paniers, petits meubles, bois sculptés, buffadous, bâtons 

Le travail du coton : broderies, napperons, crochet

Le travail de la paille et de la ronce : paillassous, rempaillage et cannage de chaises

Le travail du fer : tous fers forgés

Le travail de la pierre : sculptures, dessins sur pierre, miniatures

La peinture : aquarelle, fusain, huile, pastels…sur différents supports

La gastronomie : miel et ses dérivés, conserves de canard et d'autruche, fouace

Des articles de décoration en cuir ou soie .


Président : Gérard BOUSQUET, Route de la Gare, 12 560 CAMPAGNAC

Contact ,  tél : 05 65 52 70 01 , courriel : maison.savoirfaire@wanadoo.fr

Pour plus de renseignements, rendez-vous sur le site : www.maisonsavoirfaire.fr

Relais Paroissial

Le relais paroissial de Saint-Saturnin-de-Lenne fait partie de la paroisse NOTRE DAME DES HORIZONS, dont le responsable est le Père Jean-Marie POMIE à Saint-Geniez-d''Olt (tél : 05 65 70 42 87), secondé par le Père ECHE.


Ce relais est très actif, grâce au dévouement discret de plusieurs personnes très impliquées :

- Fleurissement, entretien de l''église et du linge.

- Préparation des messes.

- Répétitions des chants.

- Rencontres : Rosaire, MCR.

- Catéchèse familiale.

- Sonnerie des cloches (Baptême, mariage, glas…) contactez Jean Gilhodes (tél : 05 65 47 54 59)

- Préparation des obsèques (choix des lectures, des chants…) contactez Odette Puel (tél : 05 65 47 46 55)


L''église est ouverte tous les jours, son entretien régulier et son fleurissement rendent ce superbe monument classé et très apprécié des nombreux visiteurs, très accueillante.


Le relais paroissial, c''est l''affaire de tous. Les bonnes volontés sont attendues pour aider l''équipe en place et apporter des idées novatrices.


Rencontre des Saint Saturnin

  

Les Saint Saturnin de France et d'Espagne se rencontrent chaque année, au cours du week-end de l'Ascension. Cette année, en 2011, c'est Saint Saturnin dans la Sarthe , près du Mans qui accueillait les 3,4 et 5 juin. Il s'agissait de la10ème rencontre tout aussi festive et chaleureuse que les précédentes. 

Compte rendu de cette rencontre

            Pour la ‘10ème rencontre des Saint Saturnin de France', Saint Saturnin près du Mans nous accueille durant le long week-end de l'Ascension, sous le chaud soleil de ce début juin, dans les locaux du centre culturel du Val de Vray situés dans un cadre verdoyant.

         Dès 14 heures, ce vendredi 3 juin, les différents stands s'installent invitant à la découverte et  à la dégustation de produits régionaux présentés par chacun des 10 St Saturnin présents. Le visiteur va du foie gras des Landes à l'huile d'olive du Vaucluse en passant par les châtaignes du Puy de Dôme ou les huîtres de Charente Maritime et les nombreux fromages, charcuteries et pâtisseries de Lozère et d'Aveyron…&#le tout arrosé des différents crus : vins de Loire, de Charente, de Provence…La liste est vraiment très longue !

Cette soirée se poursuit par le mot d'accueil de M. le Maire, Bruno JANNIN, suivi d'une prestation des « tambours napoléoniens ». Ensuite les « Ninrutas », chanteuses et danseuses de l'école de danse, animent le repas où trône un voisin réputé : le poulet de Loué. Ce repas est servi par les membres du conseil municipal.

Soit à l'hôtel, soit chez l'habitant, le repos est très apprécié surtout que, selon le programme, la journée du samedi s'annonce riche en découvertes.

          Le matin, c'est, le rendez-vous dans les coulisses de la plus grande course d'endurance du monde «  les 24 heures du Mans » et ce, sous la houlette de l'ancien directeur M. Hervé Guyomard. De la salle de presse et de la salle de contrôle aux multiples écrans, nous passons au podium où, à tour de rôle, nous jouons au vainqueur en nous hissant sur la plus haute marche. Nos regards curieux et incrédules admirent les rutilantes voitures destinées aux commissaires de sécurité. Nous circulons entre rêve et réalité. Nous sommes à 7 jours de la compétition et déjà les mécaniciens s'affairent autour des bolides. A bord du car, nous découvrons le circuit : virages, chicanes, bosses, lignes droites où la vitesse peut atteindre plus de 350 km/h. La suite de notre programme sera plus calme...

Nous visitons le site touristique de Beille (gare et dépôt) puis nous découvrons, de manière originale, les paysages du Perche Sarthois : en train à vapeur le Transvap !

Bien installés au bord d'un lac, nous partageons un substantiel pique-nique qui nous redonne des forces avant d'arpenter les escaliers et les rues, bordées de maisons à pans de bois et d'hôtels renaissance, du centre ancien du Mans ( cité Plantagenêt). La cathédrale St Julien où se côtoient roman et gothique dégage une belle harmonie. Elle est éclairée par de nombreux vitraux allant du XII ème à la moitié du XXème siècle.

De retour au Val de Vray, les maires se réunissent pour organiser la prochaine rencontre, puis nous photographions, par groupe, les représentants de chaque St Saturnin avant de passer à table. La décoration de l'immense salle à manger force notre admiration - les Sarthois, une fois de plus,  ont bien fait les choses – et, avec leur musique slave, les « Blagaruze » animent le repas.

          Le dimanche matin sent déjà le départ ; les plus éloignés ont pris le chemin du retour. Les autres découvrent le patrimoine local d'hier et d'aujourd'hui : le four à chanvre, la gare de tramway, l'église… et pour finir le magasin « chèvrefeuille » où sont  vendus 200  produits naturels, issus du terroir , proposés par 8 exploitants situés à proximité.

          C'est autour d'un buffet bien garni que se terminent ces 3 journées festives, inoubliables, aux multiples découvertes qui nous font dire combien la France est riche de ses diversités, de ses hommes et femmes de terrain, à l'âme chevillée, passionnés de leur terroir et ouverts au développement moderne. 


Les Saint Saturnin de France et d'Espagne sont au nombre de 18 ; en voici la liste établie suivant leur code postal.

12 560 - Saint Saturnin de Lenne : village que vous découvrez à travers ce site

15 190 - Saint Saturnin : village de 250 habitants, proche de Saint Flour, canton d'Alloche dans le Cantal, superficie 39 km2.

16 290 - Saint Saturnin : village de 1300 habitants, dans l'agglomération ouest d'Angoulême dans la Charente. Situé sur un plateau au sous-sol calcaire, il fait partie de fin bois qui produisent le Cognac .

17 760 - Saint Saturnin du Bois : commune de Charentes Maritimes, canton de Surgères. Ce village est composé de plusieurs petits hameaux dispersés sur 2521 ha, où vivent 875 habitants. Ils étaient les organisateurs de la 9ème rencontre en 2010.

18 370 - Saint Saturnin : petite commune du Boischaut, située au sud-est du Cher, canton de Châteaumeillant et comptant 449 habitants. Elle possède sur son territoire quelques édifices remarquables : mairie, ancienne habitation du XVIIème , église du XIIème qui recèle un coffre funéraire gallo-romain, granges à auvent, fermettes berrichonnes, lavoirs, puits…

34 725 - Saint Saturnin de Lucian : petite commune de l'Hérault de 230 habitants, non loin de Lodève, dans le canton de Gignac.

40 110 - Ygos Saint Saturnin : village de 1100 habitants, canton de Mont-de-Marsan, dans les Landes .

48 500 - Saint Saturnin : une bien petite commune: 73 habitants sur 9 km2 , située en Lozère, près de La Canourgue.

49 320 - Saint Saturnin sur Loire : 1284 habitants pour cette commune du Maine et Loire, située à une vingtaine de km à l'est d'Angers sur la rive sud de la Loire.

51 260 - Saint Saturnin : la plus petite commune avec 45 habitants sur 8 km2 dans l'arrondissement d'Epernay, canton d'Anglure, département de la Marne.

53 800 -  Saint Saturnin du Limet : 520 habitants arrondissement de Château - Gonthier, département de la Mayenne. Ils étaient organisateurs de la 8ème rencontre en 2009.

63 450 - Saint Saturnin : commune de 1200 habitants formée de 2 bourgs : St Saturnin et Chabrat . Il mérite le titre de plus beau village de France ; il est à un vingtaine de km de Clermont-Ferrand.

72 650 - Saint Saturnin : commune de la Sarthe dans la périphérie nord du Mans qui compte 2300 habitants. Entre ville et Campagne, sur un nœud autoroutier reliant l'est à l'ouest, elle s'est dotée d'une zone d'activités importante et variée. Ils étaient organisateurs de la 10ème rencontre en 2011.

80 590 - Morvilliers Saint Saturnin : commune de l'arrondissement d'Amiens, département de la Somme, comptant presque 400 habitants.

84 450 - Saint Saturnin-Lès-Avignon : la plus importante commune sainsanyenne française avec plus de 4550 habitants, située dans la grande couronne avignonnaise dans le Vaucluse.

84 490 - Saint Saturnin-Lès-Apt: village du Vaucluse de 2700 habitants, adossé à un des flancs des Monts du Vaucluse, face à la vallée nord du grand massif du Lubéron, à 50 km d'Avignon. Il possède un des plus grands vergers de cerisiers. La cerise bigarreau est destinée à la confection des fruits confits, spécialité dont Apt est la capitale. Ils organiseront la 11ème rencontre en 2012.

Espagne - Sant Sadurni d'Anoia : municipalité de l'Alt Penedès, terre de vignobles et de caves en Catalogne. Avec ses 12000 habitants, elle est la capitale du Cava. Certaines caves sont de véritables monuments architecturaux situés dans un beau paysage méditerranéen.

Espagne - San Sadurnino : située au nord de la Galice, c'est une petite mairie rurale proche de Férol ( 75000 habitants) ; son activité est orientée vers l'agriculture : élevage de bétail et exploitation forestière.







 
Service proposé par Smica - Powered by MagicSite